Prix

Marché International du Cacao et du Café du 09/08/2018 ** Cacao CAF Londres : 1 128 F CFA/Kg FOB Douala : 1 042 F CFA/Kg prix d’achat par les Exportateurs à Douala Mini : 980 F CFA/Kg Maxi : 1010 F CFA/Kg**** Café Arabica New-York : 1 325 F CFA/Kg FOB Douala : 1 235 F CFA/Kg;***** Café robusta CAF Londres : 931 F CFA/Kg FOB Douala : 850 F CFA/Kg Prix d'achat du Café marchand dans le Moungo : Mini : 600 F CFA/Kg Maxi : 700 F CFA/Kg;

Histoire du cacao

L’administration coloniale finance l’économie cacaoyère

Une loi du 30 avril 1946 crée le Fonds d’Investissement pour le Développement Economique et Social des Territoires d’Outre-mer (FIDES). Le FIDES finance la création, l’équipement et le fonctionnement des centres de recherche et de vulgarisation de la cacaoculture, notamment :

  • Le Centre de recherche de Nkolbisson à partir de 1953 ;
  • La station expérimentale de Nkoemvene à partir de 1954 ;
  • Le secteur expérimental de modernisation agricole des cacaoyères (SEMAC) à partir de 1953.

Une banque agricole, le Crédit du Cameroun, est fondée en 1949 afin de permettre au planteur disposant d’un simple droit coutumier de propriété, d’accéder à un crédit pour créer, agrandir sa plantation de cacao ou acquérir des appareils et produits phytosanitaires.

L’administration coloniale française crée aussi un Compte Soutien Cacao alimenté par une taxe de sortie en 1947. Une réalisation majeure dudit Compte est l’aménagement de la route Mbalmayo-Sangmélima, une des principales routes d’évacuation du cacao.

En 1949, les exportations de cacao atteignent le chiffre record de  48 014 tonnes pour une valeur de 3, 18 milliards de francs, soit 47, 1% des exportations totales.

Un Fonds d’encouragement à la production de cacao est institué en 1952 face à une baisse de la production intervenue en 1950. Ce Fonds servira au financement des traitements et au renforcement des équipes phytosanitaires.

Le 16 décembre 1955, un décret portant création d’une Caisse de Stabilisation des Prix du Cacao du Cameroun vient consacrer la politique française de soutien et de financement de la cacaoculture.

En 1960, le Cameroun indépendant la conservera pour donner une nouvelle impulsion à l’économie du cacao.

Agences

Paris

Bafoussam

Kumba

Yaoundé Tél/Fax : 222 22 53 31

Postes

Abongbang

Bafia

Bamenda  Tél : 233 36 16 67

Ebolowa

Manfé

Nkongsamba

Partenaires

ACRAM

COLEACP  : www.coleacp.org

ICCO         : www.icco.org

ICO            : www.ico.org

WCF   : www worldcocoafondation.org

Nous contacter  

Adresses :    Immeuble ex-ONCPB Bonandjo Douala;                                             Laboratoire Central  : Akwa  face pharmacie de la concorde

Site web : www.oncc.cm;   Mail : oncc2003@yahoo.fr ;               Bp  3018 Douala;                                   Tel  :  243 42 00 02 / Fax  : 243 42 00 02