Histoire du cacao

L’Office National de Commercialisation des Produits de Base (ONCPB)

L’ONCPB est créé par une loi du 09 septembre 1976. C’est un établissement industriel et commercial chargé de :

  • La régularisation au niveau des planteurs, des prix d’achat des produits de base ;
  • L’organisation et le contrôle de la commercialisation des produits de base à l’intérieur et à l’extérieur ainsi que le monopole sur les marchés mondiaux ;
  • La recherche et l’application de toutes les mesures propres à améliorer la qualité et à développer la production.

L’ONCPB encourage le développement de la production à travers :

  • des subventions à la SODECAO et aux coopératives ;
  • des primes à la régénération cacaoyère ;
  • des ristournes aux cacaoculteurs ;
  • des plantations modèles respectivement à Ikiliwindi dans le Sud-ouest et à Mengueme dans la région du Sud.

Une production record de 132800 tonnes est enregistrée au cours de la campagne 1987/88. Mais les années 80 sont celles d’une baisse prolongée des cours. La livre poids de cacao ne voit plus que 57,53 Cents dollars en 1990, contre 118,06 dix ans plutôt.  Cette baisse généralisée se prolonge dans les années 90, pour atteindre un plancher de 40,27 en 2000.

C’est dans ce contexte qu’intervient une restructuration des filières qui aboutira à la fermeture de l’ONCPB et la création de l’Office National du Cacao et du Café (ONCC).