Drapeau

                                                                                                                                          Drapeau Cameroun

Prix

Marché International du 31 août 2017 ** Cacao CAF Londres: 1 069 F CFA/Kg FOB Douala : 985 F CFA/Kg prix d’achat par les Exportateurs à Douala Mini: 875 F CFA/Kg Maxi : 900 F CFA/Kg**** Cafe Arabica NEW YORK : 1541 F CFA/Kg FOB Douala : 1446 F CFA/Kg;***** Café Robusta CAF Londres 1154 F CFA/Kg FOB Douala 1068 F CFA/Kg Prix d'achat du café marchand dans le moungo : Mini : 550 F CFA/Kg Maxi : 750 F CFA/Kg;

Histoire du Café

Le café, originaire d’Ethiopie ou du Yémen

La légende la plus répandue sur le café veut qu'un berger d’Abyssinie ait remarqué l'effet tonifiant des fruits d’un arbuste sur ses chèvres, qui en avaient consommé. Curieux, il cueille les fruits, les fait bouillir dans de l’eau et goûte la boisson obtenue. Il reste éveillé toute la nuit et prend l’habitude de boire ce breuvage pour résister au sommeil.

De la légende la réalité, le caféier serait originaire d’Ethiopie ou du Yémen. Dès le VIIIème siècle, les arabes en faisaient une tisane en plongeant les feuilles et les fruits cueillis dans de l’eau bouillante. Au XVème siècle, ils prirent l’habitude de faire sécher puis griller les grains. La boisson obtenue, qu’ils appelaient « Cahouah », n’était pas très différente du café que nous connaissons aujourd’hui.

L’expansion du café dans l’empire ottoman

L’expansion du café débute dans l’empire ottoman, qui englobe des territoires allant de l’Europe de l’est à l’Afrique du Nord, dont Médine et la Mecque. Les premiers cafés sont ouverts au Caire puis à La Mecque. Ce sont des lieux très fréquentés où l’on échange les dernières nouvelles et où l’on s’adonne à divers divertissements. Ils deviennent bientôt des centres d’activité politique et sont interdits. Mais ils réapparaissent toujours face à la pression sociale.

C’est à partir d’Istanbul que le café va connaitreune popularité croissante. En 1611, un voyageur européen remarque que les turcs n’ont pas de taverne comme en occident, mais qu’ils ont leurs maisons de café. Le café va désormais se propager en Europe.

La diffusion du café en Europe

Les commerçants vénitiens importent du café en Europe pour la première fois en 1615. Le premier café italien est ouvert à Venise en 1683.

En France, c’est à Marseille que les premières fèves de café sont introduites vers 1644. En 1669,l’Ambassadeur de Turquie, Soliman Aga, offre du café à la cour Louis XIV à l’occasion d’une grande réception. Le roi lui-même n’est pas enthousiasmé par ce breuvage, mais les nobles et les bourgeois l’apprécient et, le peuple français le découvre lentement à travers les vendeurs itinérants. En1672,le premier débit de café est ouvert à Paris.

A Londres, Edward Lloyd ouvre un café en 1688. Il y prépare les listes des navires que ses clients assurent. La Lloyd's of London, marché d’assurance le plus important du monde, y nait.

Le commerce et la consommation du café en Europe favorise le début de sa culture en Asie, puis en Amérique.

Le début de la culture du café en Asie et en Amérique

En Europe, ce sont les Hollandais qui les premiers en 1658, commencent à cultiver le café à Ceylan avec des plants subtilisés au Yémen et cultivés au Jardin Botanique d’Amsterdam. Ils l’introduisent en Indonésie à partir de 1699 et, au Surinam en 1718. C’est de là qu’il se répandra  en Guyane Française et au Brésil voisin, puis en Colombie.

En France, un récit voudrait que  le bourgmestre d’Amsterdam ait offert quelques plants de café à Louis XIV, qui les confie au Jardin du Roi. Un capitaine d'infanterie basé à la Martinique,Gabriel-Mathieu de Clieu, en vacances à Paris, ramène un plant de café  en 1723. La culture du café débute ainsi à la Martinique et, s’étend en Guadeloupe et à Saint-Domingue.

Les Britanniques quant à eux introduisent le café à la Jamaïque en 1730.  La culture s’étend par la suite à Cuba, au Mexique, au Guatemala et dans les pays de l’Amérique Centrale propices à sa culture.

La colonisation de l’Afrique par les puissances européennes donne une nouvelle impulsion à la culture du café, notamment en Afrique et au Cameroun

L’essor du café en Afrique et au Cameroun

En dehors de l’Ethiopie où le café était cultivé depuis les temps les plus reculés, le café n’apparait en Afrique qu’à partir de la fin de la deuxième moitié du 19ème siècle avec la colonisation Européenne.

Il est introduit par les britanniques au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda au début des années 1900. A la même période, les français développent sa culture en Côte d’Ivoire.

Au Cameroun, les administrations française et anglaise donnent une impulsion à sa culture à partir de 1925. Les terres d’élection sont les Hauts Plateaux de l’Ouest et la région du Nord-ouest pour l’Arabica, la Région du Mungo pour le Robusta.

Un premier lot de 6 tonnes est vendu en 1930.Mais à son arrivée au port du Havre, l’origine camerounaise est contestée par la Douane, tant la qualité est exceptionnelle ; elle ne s’identifie pas aux cafés ordinaires produits alors dans les autres colonies françaises. Une enquête s’ensuit et à la stupéfaction générale, ce café de grande qualité est bien d’origine camerounaise.

Depuis lors, l’Arabica camerounais est réputé n’avoir rien à envier aux meilleures Arabica du monde et, le Robusta demeure la référence du café expresso.

Agences

Paris

Bafoussam

Kumba

Yaoundé

Postes

Abongbang

Bafia

Bamenda

Ebolowa

Manfé

Nkongsamba

Partenaires

ACRAM

COLEACP

ICCO

ICO

WCF

Nous contacter

Adresses :  Immeuble ex-ONCPB Bonandjo Douala;                                                     Laboratoire Central  : Akwa  face pharmacie concorde

Site web : www.oncc.cm;  Mail: oncc2003@yahoo.fr;               Bp 3018 Douala;                                   Tel :  243 42 00 02 /Fax :243 42 00 02